Semaine européenne
de la réduction des déchets

Vous êtes ici

Édition en cours de la SERD : du 19 au 27 novembre 2022

Lauréats 2021

Les actions les plus exemplaires de la Semaine européenne de la réduction des déchets sont valorisées par les Trophées français. Découvrez ci-dessous les lauréats de l'édition 2021 de la SERD.

 

Reduc ta poubelleCatégorie Administration

La Journée R’éduc ta poubelle à la Maison de la nature

Projet porté par l’Office de Tourisme de Marne et Gondoire

En partenariat avec le SIETREM et des acteurs locaux, l'Office de Tourisme de Marne et Gondoire a proposé des ateliers ainsi que des conférences gratuites pour sensibiliser les publics (enfants et adultes) aux bonnes pratiques de la réduction des déchets dans leur quotidien aussi bien à la maison que dans leur jardin. Cet événement s’est tenu à la Maison de la nature, un lieu dédié à la sensibilisation à l’environnement et au développement durable.

Avec la crise sanitaire et les différents confinements, il leur est apparu comme essentiel de pouvoir offrir un lieu aux particuliers, aux familles pour se reconnecter à la nature et se former aux enjeux environnementaux. C’est ainsi qu’ils ont proposé des ateliers et des journées d’initiation comme la manifestation « R’éduc ta poubelle ».

 

Ouverts à tous, les ateliers gratuits se sont déroulés en libre accès ou sur inscription, ils avaient pour but de montrer que trier est essentiel, mais également que produire moins de déchets doit faire partie de notre quotidien.

Cette journée ludique a été un temps fort pour le lancement de l’opération « Compostons ensemble ! » (compostage collectif sur le site de la Maison de la nature pour les habitants des communes périphériques) avec le guide composteur de la Maison de la nature. La communication renforcée lors de la SERD a été essentielle pour faire découvrir la Maison de la nature au plus grand nombre. Ils ont voulu cette journée comme le reflet de la démarche globale qu’ils mettent en œuvre sur l’ensemble de leurs sites d’accueil. Par cette action, l'office de tourisme réaffirme son engagement de sensibilisation des publics à la réduction des déchets et au réemploi des biens de consommation.

 

Logo Twitter

Stand Zéro Waste

Catégorie Association

Bibliothèque vivante

Projet porté par l’association Zéro Waste Toulouse

Afin de sensibiliser les habitants, et notamment deux des quartiers prioritaires de la ville de Toulouse, à la réduction des déchets et la lutte contre le gaspillage des ressources, l’association Zero waste Toulouse (ZWT) en collaboration avec l'association AVEC (Action pour Vaincre l'Exclusion de Citoyens), a organisé une bibliothèque vivante sur cette thématique pendant la SERD.

Dans une bibliothèque vivante, pas de livres « de papier » mais des livres « humains » : les livres sont des habitants qui partagent aux lecteurs une facette de leur vie, une expérience (leur profession, leur origine, un passe-temps, une conviction, un mode de vie, etc.). Ce concept permet des moments de partage conviviaux entre les participants tout en les confrontant à des informations et des modes de vie qui ne leur sont pas familiers. 

L’événement a eu lieu dans la médiathèque d’un quartier prioritaire de la ville dans l’idée d’attirer des personnes qui ne seraient pas venues spécifiquement pour cet événement. Pendant vingt minutes, il a été possible d’emprunter un livre vivant après avoir fait son choix dans le catalogue de la Bibliothèque vivante (comportant les résumés ou « 4e de couverture », qui rend compte du parcours de vie des livres vivants. 

Un stand de sensibilisation a été proposé en Zéro waste - Penser le zéro déchetparallèle de la bibliothèque vivante, avec des activités à destination des adultes et des enfants pour amplifier les messages de réduction des déchets et des gaspillages portés par les livres vivants et de donner des informations pratiques aux personnes souhaitant réduire leurs déchets. Ils ont proposé entre autres une autopsie de poubelle (pour discuter des moyens d’éviter chaque déchet et des alternatives) et un jeu de cartes sur le poids caché des déchets qui a été créé en s’appuyant sur l’étude de l’ADEME à ce sujet. Les brochures de l’ADEME étaient également mises en avant.

Organiser une bibliothèque vivante dans un espace public permet de rendre davantage visible les enjeux liés aux déchets et surtout toutes les alternatives à disposition des habitants. La sélection de « livres » comportait des professionnels des déchets et des porteurs d’initiatives (porteuse de projet de consigne, employé d’une ressourcerie, réparateur, habitante ayant lancé un projet de compostage dans sa résidence, etc.), ainsi que quelques citoyens ayant adopté un mode de vie zéro déchet zéro gaspillage. La bibliothèque vivante a été organisée grâce à l’expertise de l’association AVEC (Actions pour Vaincre l’Exclusion de Citoyens), qui a prouvé à maintes reprises sa compétence pour organiser ces événements très particuliers, qui permettent d’aborder sous un angle très différent de nombreuses problématiques. 

 


Catégorie Entreprise

Serious game - EntreprisesSeriouse Game CECAZ : Mission environnement

Projet porté par la Caisse d’épargne Côtes d’Azur (CECAZ) 

L’animatrice coordinatrice du pôle RSE, responsabilité sociétale des entreprises, pour la CECAZ, a travaillé avec l’une de ses homologues de métier pour construire, en binôme, l’entièreté d’un serious game portant sur l’environnement et le changement climatique.

L’objectif était de donner aux salariés les clés de compréhension de ce qu’est le changement climatique, ses causes, ses effets et les actions mises en place par l’Entreprise (CECAZ) ainsi que ce qu’ils pouvaient mettre en œuvre individuellement et collectivement pour réduire leurs impacts et porter ces actions auprès de leurs clients.

Ce serious game a été construit sous forme de « missions » à réaliser, alternant informations sous forme de textes, vidéos, images et quizz. Il aborde de nombreux thèmes dont la consommation responsable et l’empreinte numérique, sous formes de modules d’une durée moyenne, chacun, de 20 minutes (il est préconisé aux salariés de réaliser 1 module/semaine).

Chaque module sensibilise les salariés sur la thématique abordée, avec comme objectif de les rendre les salariés acteurs d’une diminution de leur impact, au travers des actions et éco-gestes concrets, comme réduire les impacts physiques et numériques de leur consommation personnelle et professionnelle.

Serious game - Gaspillage alimentaire

Au programme : 

  • rappeler la production moyenne de déchets et la répartition pour les français ; les notions de traitement des déchets, de recyclage, de compostage ; les effets du plastiques dans les mers et océans ; l’usage de l’eau et ses écogestes ; et présenté les différentes actions déjà mises en place par la CECAZ pour rendre sa consommation plus responsable (label relation fournisseurs et achats responsables, actions de réduction d’utilisation du papier, de tri et recyclage des déchets professionnels, de recyclage des cartes bancaires, etc) ;
  • concernant le numérique responsable :  les gestes pour réduire leur impact digital et numérique sont présentés après une sensibilisation aux impacts du monde digital et numérique (utilisation des outils mis à disposition, des mails, des logiciels, d’internet…, mais aussi les actions d’augmentation de la durée d’utilisation de leurs outils informatique et téléphonique et une sensibilisation aux modes de recyclage.

Ce jeu est accessible pour l’ensemble des salariés près de 3 800 personnes au total.

 

Logo Twitter

Catégorie Établissement scolaire

Projet 2aga2AGA : Action Anti-Gaspillage Alimentaire

Projet porté par la Fondation INFA – Formation insertion : Parcours Compétences Transverses

Cet établissement est parti d’un constat simple. Le marché hebdomadaire se tient au Puy en Velay tous les samedis matin jusqu’à midi. A la fin du marché, il n’est pas rare de voir des denrées périssables jetées dans les poubelles. Après avoir fouillé les poubelles et constaté que certaines denrées étaient toujours comestibles, l’idée leur est venue de créer un marché parallèle destiné à des personnes dans le besoin.

Cette idée est née dans un groupe en formation-insertion au sein de la fondation Infa. C’est un cursus de 4 mois, où les projets collectifs doivent permettre aux stagiaires de traiter sur un sujet sociétal tout en étant capable d’apporter une solution permettant de sensibiliser le public sur une urgence écologique et solidaire. 

 

Logo Twitter